Le Ville de Grasse

Le 15 décembre 1851, le Ville de Grasse quitte Marseille avec 54 passagers et des marchandises diverses.

Le lendemain à 3 heures, il croise un autre navire à roues, le Ville de Marseille. Dans la nuit noire, l’étrave de ce dernier s’enfonce avec force dans le Ville de Grasse qu’il coupe presque en deux.

La pluie tombe, le navire coule. Son abordeur recueille quelques naufragés et gagne rapidement Toulon, toutes pompes en marche. Un autre vapeur sauvera encore quelques passagers. Il y aura entre dix et quinze victimes.

C’est à moins de cent mètres du Michel C, par 49 m, sur le sable et 44 m au plus haut que gît le Ville de Grasse. Ses deux roues à aubes entières (sans palettes) étaient actionnées par d’énormes embiellages. Ce navire en fer de 150 tx était mû par 70 CV.

  • Le Ville de Grasse

  • Le Ville de Grasse

  • Le Ville de Grasse

    Les roues à aubes

  • Le Ville de Grasse