Le Dornier 24 – Hydravion

Le Dornier 24

Le Dornier était un hydravion trimoteur (BMW) de 1000 CV de 27 mètres d’envergure pour 22 mètres de longueur tout métallique (13t à vide et 18t en charge). À l’origine, il a été créé pour les Pays-Bas et ses colonies indonésiennes. Pendant la guerre des Do 24 ont été construits par la France. Cette construction a continué après la libération.

Une escadrille de cet hydravion était basée à St Mandrier. Notre épave s’est crashée en décembre 1945 au large de St-Mandrier dans la baie de Toulon. Le mistral serait la cause du crash.

Le Do 24 a connu un grand succès et il a volé encore longtemps après la seconde guerre mondiale. C’était un avion de sauvetage en mer et de reconnaissance à grand rayon d’action, il pouvait être armé de trois tourelles (sur le nez, le dos et la queue de l’appareil).

La plongée

Dans la zone des 40 mètres, un peu dispersé mais d’un intérêt certain.

  • Le Dornier 24

  • Le Dornier 24

  • Le Dornier 24

    Le cockpit

  • Le Dornier 24

    Plongeur ou aviateur ?

  • Le Dornier 24

    Un moteur

Sur le web

Le Do 24 sur Wikipédia

Un autre site riche en informations : les Do 24T1 de la marine française.

Le Mustang P51

Le P51 ou Mustang repose par 55 mètres de fond sur le sable à 10 minutes du club.

L’histoire de ce Mustang p51

Going in for the kill at Toulon Harbor

Quelques précisions sur le crash -par Christophe- :

Le 12 aout 1944, décollant de la base de Ramitelli (Italie) 16 avions du 301st fighter squadon du 332nd group 15th Air Force (les Tuskegee Airmen) attaquent les radars situés à l’est du port de Toulon sur la Colle Noire. Notre avion est piloté par le lieutenant Robert Daniels qui fait partie de la dernière vague (ils attaquent 4 par 4). Touché, il choisit d’amerrir dans l’ouest de la pointe Escampobarriou. Quelques instants plus tard, un autre P51 piloté par le lieutenant Alexander Jefferson est touché à son tour. Il parvient à reprendre un peu d’altitude et saute en parachute pour tomber au milieu de la batterie qui venait de l’abattre.

Les deux pilotes sont noirs et officiers à une époque où la ségrégation règne aux États unis. Ils sont capturés et deviennent des kriegies : des prisonniers de guerre de l’Allemagne nazie où ils finiront la guerre dans un stalag. Cette histoire est tirée du livre écrit après la guerre par Jefferson : Red Tail Captured, Red Tail Free : Memoirs of a Tuskegee Airman and POW. Les deux dessins reproduits sur cette page ont été faits de mémoire par Jefferson et sont tirés de son livre. En 2007 une association de passionnés de l’aviation à fait venir le pilote, âgé de 86 ans sur les lieux de son crash.

Looking out my cockpit and seeing Bob Daniels’ plane hit.

Pour la découverte de l’épave, en 1985 la partie avant de l’épave est ramenée sur sa position actuelle par un gros chalutier, qui déclare sa position à la marine.

En octobre 1987 un autre chalutier accroche son chalut sur un obstacle inconnu dans l’est de la Fourmigue de Giens, il me demande d’intervenir pour le dégager, c’est ce que je fais avec Christophe Claparède (le petit frère de Sabine), surprise c’est un avion. Sur le moment, et pendant un petit moment impossible de l’identifier, on ne trouve pas son serial number. En 2005, étant en contact avec les fanas de l’aviation, on fini d’identifier le pilote grâce au radio call number du Mustang, qui était aussi le serial number de l’avion. Dernière information, la queue des avions de cette escadrille était peinte en rouge.

plongée

L’avant de l’avion est bien préservé, on peut visiter le cockpit qui a conservé une partie de sa verrière. Les ailes abritent une faune très variée et l’hélice a été richement colonisée par des spongiaires très colorés. Malgré ses chalutages successifs, le Mustang est une belle épave même si on en a vite fait le tour. Des poissons-lune hantent parfois les abords de l’avion…

  • Le Mustang

    L'empennage

  • Le Mustang

    Rencontre

  • Tuskegee Airmen

  • Tuskegee Airmen

  • Le Mustang

    55m

  • Le Mustang

  • Red Tail

    Red Tail Squadron

Plus sur le p51 mustang :

Le Mustang P51 sur le site du Grieme
Article sur les Tuskegee Airmen
Red Tail Captured, Red Tail Free: Memoirs Of A Tuskegee Airman And POW (anglais).